31 mai au 01 juin 2008
 
 

Le siècle des Lascaris

1437 : Pierre de Lascaris achète la seigneurie de Villeneuve. Il meurt peu de temps après et la seigneurie de Villeneuve passe à ses deux fils sous la tutelle de leur oncle Honoré de Lascaris qui se comporte en réel seigneur du lieu.

1460 : Honoré repeuple Villeneuve avec des hommes de Tende.

1474 : Honoré de Lascaris lègue la seigneurie de Villeneuve à son fils Jean-Antoine.

1487 : Naissance d'Anne de Lascaris, fille unique de Jean-Antoine et d'Isabelle d'Anglure.

Avant 1500 : Les Lascaris achèvent la construction de la nouvelle église paroissiale de Villeneuve, Notre-Dame du Gaudelet.

28 janvier 1501 : Anne de Lascaris épouse en secondes noces René, Bâtard de Savoie.

13 août 1509 : Mort de Jean-Antoine Lascaris, René de Savoie devient seigneur de Villeneuve.

1516-1530 : Construction de la seconde enceinte du château.

1533 : La transformation du château-fort médiéval de Villeneuve en résidence de plaisance de type " Renaissance " est achevée

1536 : Pendant sa Conquête de la Provence, Charles Quint réside une semaine au château de Villeneuve.

Villeneuve au temps de François 1er

René de Savoie devient un proche conseiller du Roi, sénéchal de Provence, amiral des mers du Levant puis Grand Maître de France. Il entreprend d'importants travaux de restauration de l'édifice en prévision du mariage, (finalement célébré à Marseille), du second fils du roi, Henri d'Orléans avec Catherine de Médicis.

Anne de Tende poursuit, après la mort de son époux à la Bataille de Pavie la rénovation du château. Le séjour du roi en 1538 conforte peut-être la volonté d'Anne de Tende d'achever la transformation de cette forteresse militaire en véritable résidence d'agrément. De fait, Saint-Paul et Antibes avec de nouvelles fortifications assument alors la défense de la frontière orientale de la Provence, rôle jusqu'alors dévolu au Château de Villeneuve (remanié par la suite, mais, remarquablement conservé grâce aux travaux entrepris par la famille de Panisse-Passis, propriétaire du château depuis 1742).

Villeneuve Loubet,
capitale de la France


Hormis les déplacement à Nice pour participer aux négociations avec le pape, et l'inspection des villes royales avoisinantes (Antibes les 4 et 8-9 juin et Saint-Paul le 6 juin), François Ier passa la majeure partie de son séjour au Château de Villeneuve. C'est depuis ce lieu, qu'il administra un mois durant le Royaume de France. Villeneuve fut réellement le siège du pouvoir royal. En témoigne, les quarante-neuf actes établis par la chancellerie royale  entre  le  31 mai et le 22 juin. Au premier rang, les affaires du midi. Puis les grâces et autres dons individuels dont quatre pour la seule duchesse d'Etampes, maîtresse du roi. Ensuite, nous trouvons des actes administratifs courants. S'ajoutent des décisions plus générales : sur la chasse dans les forêts, sur l'entrée en France des velours sortant du Piémont… La Trêve de Nice reste malgré tout l'acte majeur signé par François 1er au Château de Villeneuve.

Eventex